Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) vient de lancer son organe de presse, en édition bilingue, français-arabe. Avec le lancement de la publication « Le Tracteur », c’est une nouvelle étape que le parti aborde, avec une ambition affichée d’apporter sa contribution au rayonnement du Royaume.

Ainsi, et après avoir créé un site d’information en langue arabe, le PAM a décidé de renforcer sa communication avec ses militants et surtout avec l’opinion publique par le lancement d’une version en français et une autre en anglais. « Le Tracteur » vient étoffer l’offre médiatique du PAM et marquer ainsi sa présence dans la presse écrite.

Abdellatif Ouahbi, Secrétaire général du PAM, écrit dans l’éditorial de cette première édition : « Nous pensons que le Parti Authenticité et Modernité, en faisant le choix de la communication et de la transparence, va renforcer davantage sa présence et son rayonnement sur les plans national et international, ainsi que son ancrage auprès de la communauté marocaine résidant à l’étranger, des chancelleries et des organisations internationales. ».

Douze ans après sa création, le parti du Tracteur est incontestablement la deuxième force politique du pays et une valeur ajoutée dans la vie politique nationale sur les plans de la réflexion et de l’action politique.

Avec « Le Tracteur », le Parti Authenticité et Modernité renforce sa présence médiatique et se donne les outils d’une plus grande implication dans le débat national politique, économique, culturel et sociétal.

Cette première édition de la publication « Le Tracteur » est entièrement consacrée à Guergarate, avec en première page un communiqué du PAM qui « dénonce les provocations stériles et irréfléchies des séparatistes du Polisario ».

L’opération de rétablissement de l’ordre et de la circulation dans le secteur de Guergarate s’est faite sur instructions royales, et « Le Tracteur » a saisi l’occasion pour présenter un dossier complet à ce sujet, notamment la solidarité et le soutien apportés, sur les plans national et international, au Royaume du Maroc.

Le lecteur y trouvera également les analyses de Hassan Benaddi et Mohamed Cheikh Biadillah, anciens secrétaires généraux du PAM.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.