Constat. Les derniers développements qu’a connus la zone tampon de Guerguerat ont révélé l’étendu du soutien dont bénéficie, aux plans national et international, la question du Sahara marocain, et l’unanimité nationale de tous les acteurs de la société civile et politiques à la suite de l’intervention des Forces armées royales pour sécuriser le passage du Guerguerat afin de rétablir la circulation des marchandises et des personnes.

Ce soutien a été encore plus fort chez les chioukhs des tribus sahraouies, qui ont exprimé leur appui de principe et inconditionnel à l’intervention du Maroc pour sécuriser le passage du Guerguerat, et leur rejet absolu des provocations du Polisario, rappelle le site marocain achkayen.com.

Le large soutien des tribus sahraouies à l’intervention du Maroc pour libérer le passage du Guerguerat a été suivi d’un silence absolu et incompréhensible sur les récentes déclarations de la séparatiste sahraouie Aminatou Haidar, dont ses derniers propos calomnieux et ses accusations graves à l’encontre de l’État marocain dans sa vidéo retransmise en direct de l’intérieur de l’aéroport de Laâyoune et auparavant via l’agence de presse algérienne officielle APS, a l’ancienne « un appel aux armes », et ce au même moment de l’annonce par le Polisario de rompre l’accord de cessez-le-feu signé en 1991 avec le Maroc.

+ L’opportunisme de certains chioukhs +

Une source au sein de la Fondation des Chioukhs, citée par Achkayen, a expliqué ce silence sur les provocations et les appels d’ Aminatou Haidar : par le fait que « la logique tribale dans les provinces du sud prévaut toujours dans la gestion des affaires entre sahraouis, en ce sens que l’institution des chioukhs des tribus évite d’entrer dans des querelles entre ses composantes, même si l’un des membres de ces tribus rompt le rang de la citoyenneté et devient un des traîtres à la patrie ».

Une source familière avec l’action des chioukhs des tribus sahraouies, a aussi expliqué leur silence sur les déclarations d’Aminatou par « l’opportunisme de certains de ces chioukhs qui jouent sur les deux tableaux en évitant de mettre tous leurs œufs dans le même panier ».

Toutes ces raisons peuvent alimenter les ragots, ajoute la même source, mais « la situation ne peut tolérer un silence incompréhensible, surtout après les récentes menaces et les déclarations enflammées d’Aminatou Haidar, qui peuvent avoir de graves répercussions sur le terrain, la meilleure preuve en est les escarmouches qui ont éclaté entre certains perturbateurs originaires de la région et la police, en réponse au discours haineux de la séparatiste Aminatou Haidar ».

A bon entendeur salut!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.