Le vol de l’électricité coûte au Maroc 1,2 milliard de dirhams chaque année, a annoncé, lundi dernier, le ministre de l’Énergie et des Mines, Aziz Rabbah, en réponse à une question sur la transition énergétique et l’efficacité énergétique du Maroc à la Chambre des représentants.

Le ministre a également fait état d’une baisse de 6,6% de la production d’électricité entre janvier et juillet de cette année, attribuant ce déficit à l’impact de la crise du Covid-19 sur le secteur, avec une baisse de la demande.

Rabbah, qui a indiqué que les ventes de l’électricité ont chuté de 4% fin juillet, a souligné, par ailleurs, les développements positifs dans le secteur, notant que les ressources renouvelables contribuent à 37% de la production d’électricité du Maroc.

+ Le Maroc compte 600 entreprises opérant dans les énergies renouvelables +

Il a, en outre, fait savoir que les exportations d’électricité se sont élevées à 600 millions de dirhams en 2019, rappelant que le Maroc avait un déficit électrique de 15% avant de lancer en 2009 sa stratégie énergétique, qui s’est traduite par un excédent électrique actuel de 20%.

Le responsable a rappelé que cette stratégie repose sur le renforcement des énergies renouvelables, le développement de l’efficacité énergétique et le renforcement de l’intégration industrielle.

Rabbah a également déclaré que le Maroc comptait environ 600 entreprises opérant dans les énergies renouvelables.

Il a affirmé qu’un investissement de 50 milliards de dirhams profitera aux projets de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, et que 53 milliards de dirhams bénéficieront aux projets en cours.

Parallèlement, le ministère a alloué 30 milliards de dirhams pour dynamiser le réseau de transport d’électricité, dont 2,4 milliards de dirhams pour étendre le projet à la ville méridionale de Dakhla.

Au cours de la même séance, Rabbah a fait la lumière sur le prochain projet de câble intercontinental sur lequel le Maroc et l’Espagne ont récemment signé un accord.

Rabbah a dévoilé que le Maroc avait alloué 12 milliards de dirhams pour renforcer son interconnexion électrique avec l’Espagne de 2020 à 2024.

Le Maroc a accepté le 12 novembre de mettre en œuvre un protocole d’accord avec l’Espagne pour la construction du troisième câble électrique entre les deux pays.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.