Une première. L’histoire et la culture juives seront bientôt incluses dans les programmes de langue arabe pour les élèves des écoles primaires marocaines, a rapporté un site américain d’information.

Cette décision, approuvée par le Souverain vise à « perpétuer l’héritage judéo-marocain en tant que partie intégrante de l’identité marocaine », rapporte le site « Forward.com » qui cite un communiqué conjoint de la Fédération américaine des séfarades et la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines.

« Faire découvrir aux élèves marocains leur fière histoire de tolérance, dont le philosémitisme marocain, est une immunisation contre l’extrémisme », a souligné le communiqué conjoint.

Pour rappel, en janvier 2020, le Roi était présent à l’inauguration d’un nouveau centre communautaire juif, Beyt Dakira, dans la vieille ville d’Essaouira, rappelle le site.

Ce centre a été décrit comme une « maison d’histoire et de mémoire » par le conseiller royal André Azoulay qui a défendu le projet. Il abrite une synagogue, un musée et un centre de recherche sur les relations judéo-islamiques.

Bien que jadis la plus grande communauté juive du monde musulman vivait au Maroc, seuls 2000 juifs environ y vivent actuellement dont la plupart à Casablanca. La pandémie de coronavirus a particulièrement touché la communauté à la suite de cérémonies célébrant le Pourim et un mariage juif en mars, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.