Constat. Le nombre d’Américains poursuivant leurs études au Maroc a augmenté de près de 24% au cours de l’année académique 2018/2019, selon un récent rapport de l’Institut international pour l’éducation publié lundi. Il ressort de ce rapport intitulé “Open Doors” que le nombre des étudiants US poursuivant leurs études au Maroc au cours de l’année académique 2018/19 a connu une hausse, passant de 1.411 à 1.749.

Le Maroc était de loin la destination la plus populaire en Afrique du Nord auprès des étudiants américains, devant l’Egypte, précise le rapport, réalisé avec le soutien du Bureau d’Education et des Affaires culturelles du Département d’Etat américain.

Au cours de la même période, le nombre des étudiants marocains poursuivant leurs études aux États-Unis a augmenté de 2,6 %, passant de 1.461 à 1.499, précise-t-on de même source.

“Les étudiants américains considèrent depuis longtemps le Maroc comme étant une excellente destination d’études eu égard à l’hospitalité du peuple marocain, la richesse et la diversité de la culture marocaine, ainsi qu’aux liens d’amitié étroits entre les États-Unis et le Maroc, tissés depuis plus de 200 ans”, a indiqué l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, M. David Fischer, cité dans un communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis à Rabat.

“En même temps, les Marocains estiment que le système d’enseignement supérieur américain offre les meilleures possibilités d’éducation dans une série de disciplines essentielles, de l’ingénierie à la médecine en passant par l’étude de la langue anglaise”, a-t-il ajouté.

+ Une formation pratique optionnelle +

Et de souligner qu’ ”alors que nos deux pays travaillent ensemble pour vaincre la pandémie de la Covid-19, nous sommes sûrs que les échanges éducatifs entre nos deux pays vont reprendre et même dépasser les chiffres que nous voyons dans le rapport “Open Doors 2020”.

Selon le rapport, la faible augmentation générale du nombre des étudiants marocains aux États-Unis est le résultat de l’augmentation du nombre de ceux qui poursuivent des études non diplômantes comme des cours de langue, ainsi que du nombre de ceux qui restent aux États-Unis après l’obtention de leur diplôme pour suivre une “formation pratique optionnelle”, un programme qui permet aux étudiants avec un visa F-1 et d’acquérir une expérience professionnelle réelle liée à leur domaine d’études.

Le nombre des Marocains poursuivant des programmes non diplômants aux Etats-Unis est passé de 80 à 130 en 2019, soit une hausse de 63%, explique “Open Doors”, précisant que le nombre des Marocains qui suivent une formation pratique optionnelle est passé de 205 à 260, en hausse de 27 %.

+ Open Doors 2020 +

Par ailleurs, le nombre des étudiants marocains poursuivant des études supérieures aux États-Unis a légèrement augmenté, passant de 412 à 422 (+2,4%), tandis que celui des Marocains inscrits à des programmes de premier cycle est passé de 764 à 687 (-10%), fait savoir le rapport.

Dans l’ensemble, les chiffres d’”Open Doors” dévoilent que les États-Unis ont accueilli, pour la cinquième année consécutive, plus d’un million d’étudiants étrangers (1.075.496), souligne la même source, précisant qu’en dépit d’une légère baisse (- 1,8%) du nombre d’étudiants étrangers aux États-Unis au cours de l’année universitaire 2019/2020, ce groupe représente toujours 5,5% de tous les étudiants de l’enseignement supérieur américain.

Le rapport “Open Doors 2020” fournit une base de référence sur l’état des échanges éducatifs internationaux avant les impacts de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Les statistiques sur les étudiants américains poursuivant leurs études à l’étranger accusent un retard d’un an par rapport aux chiffres concernant les étudiants étrangers aux États-Unis en raison de la méthodologie de collecte de données du rapport.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.