En Algérie, c’est maintenant une information du domaine public. Le président Abdelmadjid Tebboune, hospitalisé depuis plusieurs jours en Allemagne, a été contaminé par le coronavirus (Covid-19), a annoncé mardi 3, la présidence algérienne.

Agé de 74 ans, le chef de l’Etat « continue de recevoir un traitement dans un hôpital spécialisé allemand », a indiqué la présidence dans un communiqué, qui précise que “son état de santé s’améliore”.

Le chef de l’Etat algérien, qui a succédé il y a moins d’un an au président Abdelaziz Bouteflika, s’était mis à l’isolement il y a une semaine après avoir été en contact avec des personnes présentant des symptômes du Covid-19.

Il avait été transféré mercredi 28 octobre dans un « grand établissement spécialisé » en Allemagne pour des « examens approfondis », avait déclaré la présidence. Toutefois, les autorités n’avaient jusqu’ici pas précisé qu’il avait lui-même été testé positif, selon l’agence AFP.

Son hospitalisation en Allemagne et non en France intervient alors que la réforme constitutionnelle que son gouvernement proposait a été boudée le 1er novembre par les 3/4 des algériens inscrits sur les listes électorales.

La faiblesse du taux de participation montre “le succès” du mouvement de protestation populaire, le « Hirak », qui appelait à boycotter le référendum, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.