L’Arabie Saoudite a réaffirmé, vendredi devant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien de longue date à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume, qui constitue « un choix constructif visant à aboutir à une solution juste et réaliste » à ce différend régional.

« Le Royaume du Maroc frère a contribué avec sérieux et bonne foi aux efforts fournis sous l’égide des Nations-Unies pour aboutir à une solution durable à la question du Sahara marocain, et nous réaffirmons la position de notre pays soutenant et appuyant l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume du Maroc frère, qui constitue un choix constructif visant à aboutir à une solution juste et réaliste », a déclaré, devant la Commission, l’ambassadeur représentant permanent de l’Arabie Saoudite à l’ONU, Abdallah Al-Mouallimi.

L’ambassadeur a aussi tenu à saluer les efforts du Secrétaire général des Nations-Unies « visant la reprise des négociations politiques relatives à la question du Sahara marocain, conformément aux paramètres établis par le Conseil de sécurité depuis 2007, notamment la résolution 2468 du 30 avril 2019 qui appelle à une solution politique, réaliste et durable à la question du Sahara basée sur le compromis ».

L’Arabie Saoudite s’est également félicitée de la tenue des deux tables-rondes de Genève qui ont réuni le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario, tout en soulignant l’importance du réalisme et de l’esprit de compromis entre l’ensemble des parties concernées, en ce sens que toute solution à ce différend ne peut intervenir que dans une atmosphère marquée par le calme et l’apaisement.
L’ambassadeur a également insisté sur le plein respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume.

M. Al-Mouallimi a, de même, salué les efforts consentis par le Maroc visant à réaliser le développement socio-économique dans la région du Sahara marocain, se félicitant à cet égard du programme de développement lancé en 2015 par le Royaume et la consécration d’une enveloppe de huit milliards de dollars pour l’amélioration du niveau de vie des populations du Sahara tout en leur permettant de bénéficier des ressources de la région.

Il a, de même, salué les réalisations importantes du Maroc dans le domaine des droits de l’homme et son interaction avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme, ainsi que le rôle des commissions régionales du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) à Laâyoune et Dakhla, dont l’action a été saluée par le Conseil de sécurité dans l’ensemble de ses résolutions, y compris la 2468. (MAP)

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.