Le tribunal égyptien a confirmé mardi la peine de mort qu’il avait infligée il y a un mois à l’ex-président islamiste Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l’armée, pour s’être évadé de prison lors de la révolte de 2011 et avoir planifié des attaques.

Un peu plus tôt, le même tribunal avait condamné M. Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, à la prison à vie pour «espionnage». Le 21 mars, dans un premier procès, il avait déjà écopé de 20 années de prison pour incitation à la violence contre des manifestants en 2012.

Ces trois verdicts sont susceptibles d’appel. La peine de mort a été confirmée mardi, après que le tribunal eut recueilli l’avis, non contraignant, du mufti d’Egypte.

AFP/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.