Ras-le-bol. Des acteurs de la société civile de la ville de Mohammedia ont décidé de mener une campagne contre une troisième candidature aux prochaines élections législatives du chef du gouvernement et secrétaire général du Parti justice et développement, Saad Eddine El Othmani, qui avait remporté successivement deux mandats parlementaires dans cette ville.

A cet effet, ils ont créé un groupe de 300 personnes sur WhatsApp dans le but de s’opposer à sa candidature dans n’importe quelle autre ville en vue de « révéler ses promesses électorales non tenues ».

Mohamed Khayi Baba, un des membres de ce groupe, a indiqué à Hespress que cette initiative vise à dire « la vérité de Saad Eddine El Othmani qui, pendant deux mandats, n’a rien apporté à la ville de Mohammedia, et dont les promesses faites aux citoyens lors des campagnes électorales sont restées lettres mortes ».

Il a ajouté que le groupe est déterminé à s’opposer à la candidature d’El Othmani dans n’importe quelle circonscription afin que les électeurs ne soient pas victimes de ses promesses comme ce fut le cas à Mohammedia et auparavant à Hay Hassani à Casablanca et à Inzagan, soulignant que le groupe dispose d’enregistrements vidéos de ses promesses non tenues, des vidéos que le groupe compte partager avec les citoyens de la circonscription où il pourrait se présenter.

Comme preuve de l’incapacité d’El Othmani à traduire dans la réalité ses promesses, l’activiste a évoqué la situation du conseil de la ville de Mohammedia dont la majorité PJDiste n’est plus capable de se réunir depuis que le secrétaire général du PJD a dissout la section locale du parti et mené une campagne contre son responsable Hassan Antara.

Parmi les promesses non tenues d’El Othmani, il a rappelé que ce dernier avait promis de construire un hôpital régional à Mohammedia, d’éradiquer les bidonvilles et de résoudre le dossier de la raffinerie de pétrole la Samir.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.