Clarification. Au Maroc, les services de sécurité n’ont reçu aucune demande d’extradition de criminels israéliens du Maroc vers Israël, a indiqué une source policière au site arabophone Hespress.com dans un démenti aux informations rapportées à ce sujet par certains médias israéliens.

Pour rappel, le quotidien « The Jerusalem Post » et plusieurs autres médias ont rapporté récemment que Golan Avitan et Chiko (Moshe) Beit Adah seront extradés vers Israël via l’Espagne car le Maroc et l’État hébreu n’ont pas de relations diplomatiques.

Selon Hespress, « une source policière » a catégoriquement démenti que le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) ait reçu une demande d’extradition concernant ces deux individus de la part d’une quelconque autorité judiciaire ou sécuritaire étrangère.

La même source a également démenti que des responsables de la police marocaine se soient rendus en Israël pour coordonner avec leurs homologues israéliens l’opération d’extradition des deux criminels.

Elle a, enfin, rappelé que les deux israéliens concernés sont actuellement incarcérés et jugés au Maroc pour des actes criminels qu’ils ont commis dans le Royaume avec d’autres membres du réseau de falsification de documents pour l’acquisition de la nationalité marocaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.