Colère. L’ancienne ministre du Développement social, de la Solidarité et de la Famille, et militante des droits humains, Nouzha Skalli, a estimé que forcer les petites filles à porter le voile ou marier les mineures est « une forme de pédophilie ».

« Est-ce que cet homme qui oblige une fillette à porter le voile parce qu’il estime qu’est (sexuellement) attirante n’est pas de la pédophilie? », s’est interrogée Skalli lors d’une visioconférence-débat organisée, mardi, sur la question de la peine de mort par le groupe de recherche sur le droit des affaires et de l’investissement de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ibn Zahr à Agadir.

Elle a également estimé que le mariage des filles mineures constitue « une pédophilie légale ».

« Lorsqu’un homme épouse une fille de quatorze, quinze ou seize ans, et offre de l’argent pour se marier avec elle et en faire ce qu’il veut après un mariage par Fatiha, est-ce que ce n’est pas une pédophilie légale », a-t-elle affirmé.

+ L’éradication des causes du crime plutôt que d’exiger l’exécution de leurs auteurs +

Skalli, qui a participé à ce débat en sa qualité de coordinatrice du Réseau des parlementaires contre la peine de mort, a estimé que les appels à la peine capitale contre le violeur et meurtrier de l’enfant Adnan à Tanger sont le fait de l’émotion.

Selon elle, ces derniers ont donné libre cours à leurs émotions sans se remémorer les efforts des forces démocratiques et de défense des droits de l’homme pour promouvoir le respect des droits humains qui sont indivisibles.

Skalli a estimé que l’attention devra être portée sur l’éradication des causes du crime plutôt que d’exiger l’exécution de leurs auteurs, en ce sens, selon elle, que la société porte une part de responsabilité dans les crimes de viol en l’absence de canaux pour remédier aux frustrations sexuelles.

La peine de mort est « une vengeance » sans aucun effet dissuasif, a-t-elle souligné relevant que la criminalité n’a pas reculé dans les pays qui l’appliquent alors qu’elle a diminué de moitie dans ceux qui l’ont abolie comme le Canada.

Skalli, qui a plaidé pour des procès équitables pour les auteurs des crimes de viol et de meurtre d’enfants, a appelé à des études sur les causes profondes derrières les actes inhumains d’un criminel, s’interrogeant: « la société n’a-t-elle pas une part de responsabilité dans ces crimes? « .

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. CETTE GRANDE Dame ex responsable elle est bien placée pour en juger , et elle a raison , comment faire porter un voile à une gamine ? ou à une jeune fille ? et la question , d’ailleurs pourquoi porter un voile ou le Hijabe ou le Nigabe pour une gamine ou une fille ? Pourquoi cacher quoi??? POUR SE CAMOUFLER COMME DANS L’ARMEE ?? pour ne pas exciter les hommes parait il ????? !!!!!! les hommes de ce 21 siècle ils sont rassasiés , ils ont que l’embarras de choix DES FILLES ET DES FEMMES LES PLUS BELLES , ou bien et ce que? les cheveux des filles et des femmes Arabo Musulmans ils excitent plus les hommes???? LES CHEVEUX DES AUTRES FEMMES N’excitent pas tant les hommes? soyons sérieux , c’est le signe de l’ignorance des gens du moyen Âge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.