Inquiétudes. Les professionnels du tourisme appellent à la réouverture des frontières, à permettre aux établissements du secteur de reprendre leurs activités, et à assouplir les restrictions d’accès aux villes touristiques, afin de sauver le secteur de la faillite et d’éviter le licenciement de milliers de travailleurs.

Fouzi Zemrani, vice-président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), a indiqué à Hespress que le secteur traverse une crise profonde à cause des effets néfastes de l’épidémie de Covid-19.

Zemrani a ajouté qu’il y a des tentatives de relancer le secteur à travers certaines initiatives, dont la plus récente concerne les conditions d’entrée des touristes sur le territoire national.

Il a estimé que l’ouverture progressive des frontières et la reprise des vols internationaux est de nature à faire revivre le secteur.

Pour les responsables de la CNT, la relance du secteur nécessite la conjugaison des efforts des professionnels, des responsables et des citoyens. Ils estiment que la reprise cette année reste difficile à réaliser et qu’il faudra attendre de voir l’évolution de la situation épidémiologique pour se prononcer sur l’avenir du secteur.

A fin juin dernier, les statistiques montrent une baisse de 63% du nombre des arrivées de touristes et une baisse de 59% des nuitées dans les hôtels classés.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.