Triste incident. Devant la porte de son lycée, un enseignant a été agressé par de jeunes voleurs, vendredi dernier à Tamesna, 30 kms au sud de Rabat. L’incident s’est produit au moment où l’enseignant a volé au secours d’une élève que des délinquants avaient essayé de la délester de son cellulaire.

Suite à cette agression, la Fédération nationale des fonctionnaires de l’éducation nationale, affiliée à l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), a exprimé sa solidarité avec l’enseignant A. S., professeur de langue arabe au lycée Ahmed El Bouanani à Tamesna.

Le syndicat estime que cette agression constitue « une atteinte directe à la famille de l’éducation », rappelant que les voleurs ont renversé l’enseignant avec leur moto, l’ont menacé avec une arme blanche et lui ont volé son cartable contenant tous ses documents et affaires éducatifs.

Dans un communiqué, relayé par alyaoum24, la Fédération a appelé « les autorités compétentes à intervenir pour assurer la sûreté et la sécurité des travailleurs dans les établissements scolaires et de leurs élèves ».

La fédération a imputé la responsabilité de cet incident aux services préfectoraux de la police et au ministère de tutelle pour leur « manquement » à garantir la sécurité à proximité des établissements scolaires.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.