L’année dernière, Osian Roberts a quitté ses fonctions de directeur technique et de directeur adjoint de la Fédération galloise de football (FAW) pour rejoindre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour un contrat de cinq ans.

Un an après, le directeur technique de la FRMF ne regrette pas son choix, affirmant au site britannique « BBC Sport Africa »: « Je suis tombé amoureux du Maroc…Je suis très heureux d’avoir pris la décision de venir vivre et travailler au Maroc. C’est un pays magnifique avec des gens magnifiques ».

Robert, 55 ans, est satisfait de ce qu’il a accompli jusqu’à présent malgré tous les problèmes causés par la pandémie de Covid-19.

« Nous avons utilisé ce temps pour mettre en place des processus et une planification qui nous aideront à réussir au cours des prochaines années », a-t-il expliqué.

« J’ai eu l’occasion, avant Covid-19, de parcourir le pays et de rencontrer des gens dans des clubs et des ligues pour comprendre ce dont le pays a besoin pour aller de l’avant. Maintenant, nous sommes dans la phase de mise en œuvre, il s’agit d’action ».

Et d’ajouter: « Il y a de nombreuses réalisations… le football féminin a connu du succès sur le terrain… et nous visons à en faire le sport numéro un pour les femmes et les filles ».

Pour sa deuxième année, Roberts a fait savoir qu’en plus des tournois « très importants » qui attendent les équipes de garçons U17 et U20 la FRMF prévoit de former 150 entraîneurs de licence A de la Confédération africaine de football (CAF).

Roberts a commencé sa carrière d’entraîneur en 1992 au Pays de Galles en tant que formateur d’entraîneurs et de coach de plusieurs équipes nationales de jeunes, dont celles des moins de 16 ans, des moins de 17 ans et des moins de 19 ans ainsi que de l’équipe B du pays de Galles avant d’être nommé directeur technique du FAW en 2007.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.