Mieux vaut tard que jamais. Le gouvernement s’apprête à examiner les modifications qu’il compte apporter à l’accord de libre-échange avec la Turquie, suite à la controverse suscitée à ce sujet, il y a quelques mois, et à un appel de certains partis politiques pour sa révision.

A l’ordre du jour du conseil de gouvernement prévu ce jeudi 9 octobre figure l’amendement de l’Accord de libre-échange entre le Maroc et la Turquie, signé à Rabat le 24 août dernier, ainsi qu’un projet de loi approuvant ledit accord.

Pour rappel, le ministre de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, avait appelé à modifier cet accord en vue remédier aux déséquilibres de la balance commerciale.

+ Augmenter la part des exportations marocaines vers la Turquie +

Les négociations menées à ce sujet avec la Turquie avant la crise sanitaire avaient bien avancé mais aucun accord n’a pu être signé à cause de la pandémie, ce qui a poussé le gouvernement à reporter à l’ouverture des frontières l’examen des amendements.

Une délégation turque, conduite par la ministre du Commerce, Ruhsar Pekcan, s’était déplacée à Rabat avant la pandémie de Covid-19, visite au cours de laquelle il a été convenu de modifier ledit accord et d’augmenter la part des exportations marocaines vers la Turquie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.