Une vidéo qui a provoqué colère et indignation sur les réseaux sociaux. Lors du défilé de lingerie, vendredi dernier, de la marque « Savage x Fenty » de Rihanna, la chanson qui a rythmé l’évènement, a été « mixée » avec des hadiths islamiques.

Ces hadiths, un style de communication orale qui remonte au temps du prophète Mohammed, évoquent notamment « la fin des temps » et « le jour du jugement »…

Considérés comme « un blasphème » envers l’Islam, le défilé qui a été diffusé sur Amazon Prime, a suscité la protestation de milliers d’internautes, exigeant des excuses de la part de la pop-star, a rapporté l’Obs.

« Un hadith est le mot/conseil que notre prophète Mohammed a prononcé et donné aux gens pour les éduquer. Il est très irrespectueux de l’utiliser dans une vidéo et encore plus dans un spectacle de lingerie », a twitté un détracteur.

Tandis qu’un autre dénonce une appropriation culturelle: « Notre religion n’est pas une esthétique, arrêtez de l’utiliser comme telle. Ces hadiths sont saints et sacrés pour nous et c’est incroyablement douloureux d’entendre les versets du saint Coran comme une piste de danse. »

La chanson controversée intitulée « Doom », créée il y a 2 ans par la productrice londonienne Coucou Chloé, a également essuyé une avalanche de critiques, depuis vendredi, la poussant à supprimer son compte Twitter, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.