Une histoire incroyable! Au Maroc, les internautes ont échangé sur les réseaux sociaux, aux cours des derniers jours, la copie d’un document d’une « déclaration sur l’honneur » dans laquelle un père renonce à sa plainte déposée auprès du parquet à Meknès à l’encontre du violeur de sa fille mineure contre le paiement de 20.000 DH.

Le bout de papier légalisé en question est une reconnaissance de « réconciliation » entre les les deux parties, affirme-t-on.

La publication dudit document sur les réseaux sociaux a suscité une controverse sur Facebook entre ceux qui doutent de son authenticité, ceux qui expriment leur étonnement quant à l’abandon des poursuites par le père contre le violeur de sa fille mineure pour de l’argent, et d’autres encore qui soutiennent qu’il s’agit d’une démarche courante dans les cas de viol.

L’oncle de la victime a indiqué au site d’info alyaoum24.com, que son frère, le père de la fille mineure a été « obligé d’accepter la réconciliation avec le violeur de peur de la vengeance », d’autant que ce dernier est une personne influente.

+ La victime 17 ans, a été violée par un de ses enseignants qui lui avait promis de l’épouser +

Toutefois il a précisé que « la tante de la mineure a reçu la somme en question sur son compte bancaire, à la demande de sa famille, mais le père de la victime n’était pas d’accord… ».

De son côté, l’oncle de la victime a révélé que « sa nièce, 17 ans, a été violée par un de ses enseignants qui lui avait promis de l’épouser ».

Pour sa part, l’avocat du mis en cause a fait savoir à alyaoum24.com, que son « client est innocent », soutenant que « la plaignante elle-même s’est rétractée de son accusation à l’encontre son client, que ce soit devant la police judiciaire ou le juge d’instruction ».

L’avocat a également fait savoir que son client n’a donné de l’argent à personne pour une quelconque réconciliation, soulignant que le document échangé sur les réseaux sociaux est « étrange » et que l’affaire est toujours entre les mains du juge d’instruction.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.