Le Royaume du Maroc, « sous le sage leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, demeure un partenaire crucial pour les Etats Unis sur un large éventail de questions sécuritaires », a déclaré, vendredi 2 octobre 2020 à Rabat, le Secrétaire américain à la Défense, M. Mark Esper, estimant qu’ »à bien des égards, le Royaume est le premier pays ami des Etats Unis d’Amérique ».

Dans un discours prononcé lors de la cérémonie de signature, au siège du Ministère des Affaires Etrangères, de la Feuille de route décennale (2020-2030) de coopération en matière de défense, signée par Mark Esper et par le Ministre Délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, M. Abdellatif Loudiyi, le Secrétaire à la Défense US a indiqué que cette Feuille de route “constitue le dernier jalon en date du partenariat marocain-américain qui date de plus de 200 ans”.

M. Esper, qui avait été reçu par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, Sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a souligné que “nos deux nations oeuvrent, plus que jamais, étroitement ensemble pour faire face aux défis d’un environnement sécuritaire de plus en plus complexe: de la lutte anti-terroriste aux autres menaces transnationales en passant par la sécurité régionale et les autres défis stratégiques globaux”.

Le Royaume du Maroc et les Etats Unis, a affirmé M. Esper, “oeuvrent ensemble à la promotion de la sécurité, la stabilité et à la prospérité de nos objectifs communs et de nos peuples”, notant que son pays est animé par la volonté de “consolider sans cesse son engagement ferme et de longue date en Afrique et tout particulièrement envers le Maroc, un allié stratégique des Etats Unis hors Otan et une porte d’entrée vers le continent africain”. Le Secrétaire à la Défense US s’est dit “confiant” que les deux nations “resteront des alliés et des partenaires stratégiques pour encore des générations à venir”.

Le responsable américain a affirmé, d’autre part, que les discussions qu’il avait eues plus tôt dans la journée ne s’étaient pas limitées uniquement au seul volet sécuritaire, mais ont également porté sur d’autres questions relatives à la promotion d’échanges et de liens commerciaux robustes entre les Etats Unis et les partenaires africains. Cet objectif, a-t-il fait observer, “est placé au coeur de la stratégie africaine des Etats Unis, au moment où nous oeuvrons ensemble vers un avenir plus prospère”, notant que “nous ne serons pas en mesure d’atteindre cet objectif à moins que nous persévérions sur la voie de la promotion de la paix, la stabilité et de la sécurité à travers le continent africain”.

Dans le but de concrétiser cet objectif, a poursuivi M. Esper, “on se doit de renforcer nos capacités de défense et de développer des partenariats avec les gouvernements africains”, en rappelant que “le Maroc est leader dans ce domaine”. Il a, dans ce cadre, indiqué que les entretiens qu’ils eus au Maroc ont porté également sur les voies et moyens à même d’améliorer notre coopération militaire, nos partenariats et notre interopérabilité en tant que fondation de notre relation”.

Il a, à ce propos, mis en exergue l’importance des exercices multilatéraux African Lion, “qui sont très connus à travers la région en tant que manœuvres essentielles pour plusieurs pays”, ajoutant que “nos actions aujourd’hui visent la promotion de la coopération sur bien des fronts au moment où nous construisons sur nos partenariats pour atteindre nos objectifs sur le plan de la sécurité, ce qui contribuera à la stabilité et à la prospérité en Afrique et bien au delà”. (MAP)

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.