Polémique. La chanteuse Latifa Raafat s’est insurgée contre la subvention exceptionnelle de plus de 1,4 milliard de dirhams qui vient d’être accordée aux artistes par le ministère de la Culture.

« Ce dont on a besoin maintenant ce n’est pas la chanson (marocaine), on a besoin de pain, d’éducation et que les gens puissent vivre normalement », a rapporté le site alyaoum24.com, en citant l’artiste.

Quant à la controverse sur le soutien financier exceptionnel aux artistes, un post sur sa page Facebook, Raafat a estimé que ceux qui méritent réellement un soutien, en ce temps de Covid-19, sont ceux qui ont « de petites professions dans le domaine artistique, dont certains musiciens qui commencent à brader leurs instruments pour pouvoir subsister. »

La chanteuse a fait savoir que parmi ceux qui ont bénéficié de la subvention figurent des « noms qui n’ont rien à voir avec l’art ou la production artistique et même des sociétés de bâtiments », reprochant au ministre de la Culture de ne pas avoir vérifié au préalable l’activité réelle des bénéficiaires.

Publiée par Latifa Raafat sur Mardi 29 septembre 2020

Mme Raafat, qui a rappelé que le ministère accorde deux subventions par an depuis 2008, s’est interrogée : « où en est la chanson marocaine aujourd’hui? ».

Répondant à ses détracteurs, qui l’accusent de s’opposer à ce soutien financier parce qu’elle qu’elle n’en pas bénéficiée, elle a indiqué qu’elle n’avait jamais sollicité un tel soutien et qu’elle n’en voudrait pas parce qu’elle n’en avait pas besoin.

La chanteuse a, par ailleurs, salué les artistes qui ont renoncé à cette subvention exceptionnelle dont Nouaman Lahlou et Said Mosker.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.