La compagnie pétrolière britannique « Chariot Oil & Gas » a mis au point un concept de développement optimisé pour le gaz de sa licence marocaine offshore de Lixus.

Selon le site offshore-mag.com, les données sismiques 3D retraitées ont conduit à une mise à niveau des ressources récupérables de la découverte du puits Anchois à 1 billion de pieds cubes, révélant également de nouvelles perspectives dans le gisement gazier de Mio-Pliocène.

Le rajout de ces cibles d’exploration pourrait porter la ressource totale de la licence à environ 4 billions de pieds cubes.

La modélisation des réservoirs et des actifs intégrés, aboutissant à une étude préliminaire, laisse présager d’un potentiel taux de production de base de 70 Mpi3 / j.

+ Le développement nécessite jusqu’à 500 millions de dollars +

Ce qui, selon la même source, pourrait fournir une capacité de production d’électricité onshore au Maroc d’environ 600 MW d’électricité, avec des dépenses d’investissement de 30% inférieurs à ceux prévus dans l’étude de faisabilité de 2019.

Selon le site Offshore, des discussions sont en cours avec une société publique d’électricité, des producteurs d’électricité privés et des utilisateurs industriels sur le marché national du gaz marocain et le gazoduc Maghreb-Europe vers des acheteurs potentiels sur les marchés européens du gaz.

Les investissements pour le développement pourraient être de l’ordre de 300 à 500 millions de dollars.

Chariot est également en pourparlers avec des entreprises souhaitant participer au projet de développement gazier du puits Anchois.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.