Colère. Les professionnels des animations des fêtes de mariage et autres événements familiaux à Béni Mellal-Khénifra ont organisé, mercredi, un sit-in devant le siège de la wilaya pour exiger la reprise de leurs activités à l’arrêt depuis 6 mois à cause de la pandémie de Covid-19.

Mohamed Fathi, coordinateur des manifestants, a expliqué à Alyaoum24 que les professionnels du secteur des fêtes familiales se sentent marginalisés et la majorité d’entre eux souffrent de la faim à cause de la suspension de leurs activités depuis la mise en place de l’état d’urgence sanitaire.

Il a appelé les responsables à leur permettre de reprendre leur travail à l’instar des autres professionnels comme ceux des « cafés, des restaurants et des bains … » qui ont été autorisés à reprendre le travail par les autorités de Beni Mellal en s’engageant à respecter les mesures sanitaires préventives recommandées.

+ De nouvelles mesures pour une reprise de l’activité économique +

Selon le site arabophone Alyaoum24.com, les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre à cause du non respect de la distanciation sociale alors que leurs représentants ont été reçus au siège de la wilaya de la région pour dialoguer avec les responsables et tenter de trouver des solutions à leurs doléances.

Les autorités de Beni Mellal-Khénifra avaient décidé, le weekend dernier, d’alléger les mesures préventives de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus qui avait connu une recrudescence au cours du mois août.

Il a ainsi été décidé de retarder les heures de fermeture des cafés, des commerces de proximité et des salles de sport, et de soumettre les travailleurs des bains à des tests de dépistage au nouveau coronavirus dans la perspective d’une reprise de leurs activités.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.