Solidarité. Depuis la fermeture des frontières avec l’Espagne en mi-mars dernier en raison de la pandémie, les autorités marocaines ont décidé de rapatrier une grande majorité de ses ressortissants bloqués dans les présides occupés de Sebta et Melilla.

La préfète de Melilla, Sabrina Moh, a annoncé mardi « le retour de toutes les personnes qui se trouvent dans la ville et qui veulent retourner au pays », a rapporté le site espagnol El Confidencial.

Dans le cadre d’un accord signé entre Madrid et Rabat, un groupe de deux cent personnes quitteront la ville de Melilla dès ce mercredi, tandis que 600 autres seront rapatriées au cours de 3 opérations prévues début octobre.

Selon une source gouvernementale espagnole, un total de 1000 marocains sont coincés actuellement à Sebta. Une première opération de rapatriement est prévue ce mercredi également, et concerne principalement un centaine de femmes qui seront soumises à des tests Covid-19 au préalable avant de rejoindre leur terre natale, a rapporté la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.