Avertissement: cet article contient des images que certains peuvent trouver choquantes. Veuillez lire à votre entière discrétion », c’est en ces termes qu’une des stations radios régionales sud africaine « East Coast Radio » a consacré sur son site un article à la récente polémique sur les sculptures de Méhdia, près de Kénitra.

Et de poursuivre: « Des sculptures représentant deux poissons qui ressembleraient à des organes génitaux masculins ont été postées sur les médias sociaux. Certains y ont vu une occasion idéale pour faire des blagues, d’autres plus nombreux encore n’ont pas apprécié « l’oeuvre d’art ».

Les statues ont été placées à Mehdia, près de Kénitra, dans le centre-ouest du Maroc, après que les habitants aient demandé aux autorités d’embélir la ville.

+ Des ouvriers pour enlever et démonter les statues +

Ils ont été incroyablement déçus quand les sculptures ont été livrées. Heureusement pour le sculpteur, leur identité est restée anonyme.

Mais malheureusement, des ouvriers ont été envoyés pour enlever et démonter les statues.

Les responsables ont également choisi depuis de rester à l’écart de la polémique en publiant un communiqué affirmant que la ville de Kénitra n’a aucun rapport avec cette situation.

Quoi qu’il en soit, l’affaire qui sent le poisson a depuis été résolue », conclut le site de la radio de la région du KwaZulu-Natal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.