Délire? La secrétaire générale du Parti socialiste unifiée (PSU), Nabila Mounib, qui avait déclaré au début de la pandémie de Covid-19, dans la droite ligne de la théorie complotiste, que le nouveau coronavirus était fabriqué en laboratoire, a récidivé, une fois encore en soutenant qu’à travers le vaccin en cours de préparation pour lutter contre ledit virus les grandes puissances visent à imposer un nouvel ordre mondial et à soumettre les peuples à leur contrôle.

Mounib, qui s’exprimait lors d’une conférence virtuelle organisée mardi par l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), a souligné que la pandémie de Covid-19 a révélé « les véritables maîtres de la politique mondiale » qui agissent derrière les coulisses, à savoir les lobbies des grandes sociétés multinationales et les banques.

« Le but de la vaccination des humains n’est pas de les protéger, mais de les mettre sous le choc afin de les les contrôler et de les soumettre », a affirmé Mounib dont les propos ont été relayés par le site Hespress.com.

Par ailleurs, la dirigeante du PSU a estimé que la situation actuelle, marquée par la pandémie et son impact ainsi que par les appels à la démocratie, constitue une occasion pour les forces démocratiques d’unir leurs forces afin d’imposer le changement.

Mounib a souligné que les différentes forces démocratiques au Maroc se doivent de faire leur autocritique, de renouveler leur réflexion, de rejoindre les mouvements sociaux et de lier la lutte politique aux lutte sociales et syndicales menées par la société civile en vue de former « une force de pression ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.