Controverse. La célèbre blogueuse marocaine Mayssa Salama Ennaji a fait savoir qu’elle a été convoquée vendredi par la police de Rabat au sujet d’une plainte déposée à son encontre par le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb.

« Ma réponse a été que depuis avril plusieurs médias fiables l’accusent (le ministre) d’avoir passé des marchés pour des tests du nouveau coronavirus et du matériel médical sans appels d’offres et à des prix inimaginables, d’avoir négligé les initiatives marocaines et de mauvaise gestion, des accusations qui sont parvenues au Parlement. »

A noter que le Parlement « n’a pas répondu et qu’il n’a pas nié dans aucune de ses sorties médiatiques ou dans un communiqué officiel », a indiqué la blogueuse sur sa page Facebook.

Et d’ajouter: « Lorsque j’ai posté une vidéo lui demandant de répondre à ces accusations, parues dans les médias marocains, soulevées dans les questions des parlementaires marocains et échangées sur les réseaux sociaux (en fournissant mes sources à la police), le ministre a négligé les sources médiatiques et les questionnements des parlementaires qui l’accusent, et au lieu d’y répondre, il a décidé de me poursuivre personnellement ».

تم استدعائي صباح اليوم لولاية الأمن بالرباط حول شكاية وزير الصحة خالد آيت الطالب ضدي. كان جوابي أنه منذ شهر أبريل وعدد…

Publiée par ‎Mayssa Salama Ennaji مايسة سلامة الناجي‎ sur Vendredi 18 septembre 2020

Elle a, en outre, souligné que les policiers ont transcrit toutes ses réponses dans le PV de l’audience, remerciant « les jeunes de la wilaya de la sûreté à Rabat pour leur grand professionnalisme ».

Selon la blogueuse, c’est la troisième fois qu’elle a été convoquée à wilaya de la sûreté à Rabat, la première fois c’était en 2016 à la suite d’une plainte de l’ancienne ministre de l’Environnement, Hakima El Haite.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.