Compromis. La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a commencé à rassembler dans la prison de Tanger l’ensemble des détenus de Hirak Rif, qui est une des principales revendications de ces derniers dont certains avaient observé une grève de la faim.

Mohamed Ahamjik a indiqué, samedi, selon le site arabophone alyaoum24.com, que son frère Nabil et Nasser Zefzafi ont été transférés à la prison de Tanger 2, alors que Mohamed Haki, Zakaria Dahshour et Samir Aghid, n’avaient pas encore été transférés de la prison de Guercif.

La DGAPR a commencé à rassembler les détenus dans la prison de Tanger, au lieu de celle de Salouane, comme le réclamaient ces derniers et devait y transférer une partie des prisonniers du Hirak.

Des sources ont indiqué à alyaoum24.com que le transfert de Nasser Zefzafi avait été retardé en raison de son état de santé et que Nabil Ahimjek avait choisi de rester avec Zefzafi à la prison de Ras Alma à Fès jusqu’à ce que son état de santé s’améliore.

Zefzafi et Ahamjik avaient observé une grève de la faim, pendant 25 jours, avant de la rompre lundi dernier.

Selon les proches des détenus, certains des grévistes de la faim souffrent de complications de santé, y compris Zefzafi, dont l’état de santé nécessite, selon sa famille, « une intervention médicale. »

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.