Aventure. À cause de la pandémie de COVID-19, les Marocains bloqués depuis plus de six mois dans les villes occupées de Sebta et Mellilia continuent de risquer leur vie en gagnant à la nage le territoire national.

Selon la presse espagnole locale, un Marocain a ainsi fui, mercredi, Sebta pour rentrer chez-lui comme l’ont fait, avant lui, plus de 50 autres de ses compatriotes depuis que les frontières entre les villes occupées et le reste du Maroc ont été fermées.

Les mêmes sources ont indiqué que le ressortissant marocain a profité de l’amélioration des conditions météorologiques et a sauté du quai des bateaux à Sebta pour traverser à la nage la frontière maritime, malgré la présence renforcée de la police dans cette zone.

En l’absence d’une opération légale de rapatriement des Marocains bloqués à Sebta et Mellilia, une cinquantaine de ces derniers ont regagné le territoire national par voie maritime soit à la nage, soit à l’aide de pédalos qui les récupèrent en mer.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.