Célébration. Ce vendredi 14 août, le Maroc célèbre le 41ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab. Un événement qui a mis fin à la colonisation espagnole et a marqué une étape clef dans le processus de parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Royaume.

La commémoration de cet évènement est également l’occasion de mettre en avant la mobilisation du peuple marocain et sa vigilance constante autour de la première cause du Maroc, ainsi que la dynamique soutenue visant à conforter l’unité nationale et promouvoir le développement des provinces du Sud.

En date du 14 août 1979, les oulémas, les notables et les chefs de tribus de la province de Oued Eddahab s’étaient rendus au Palais royal de Rabat pour présenter à Feu Hassan II leur serment d’allégeance et réaffirmer leurs liens d’attachement indéfectible au Trône alaouite.

Par cet acte solennel et hautement patriotique, les habitants de Oued Eddahab ont signifié qu’ils ne braderaient jamais leur identité marocaine, en affirmant au monde entier que le Sahara a toujours été marocain et qu’il le restera pour toujours, en dépit des manœuvres des adversaires.

Le 4 mars 1980, le regretté Souverain était allé à la rencontre de la population de Oued Eddahab dans le cadre d’une visite officielle à Dakhla à l’occasion de la Fête du Trône. Cette visite avait insufflé un élan fédérateur à l’unité nationale, marquant ainsi des retrouvailles grandioses entre l’unificateur de la patrie et ses fidèles sujets et attestant une nouvelle fois de l’attachement des populations des provinces du Sud à la mère patrie.

Depuis lors, le Maroc n’a cessé de multiplier les initiatives et de mettre en place des projets visant à renforcer la dynamique de développement socio-économique de ses provinces du Sud dans le cadre d’un processus global et intégré.

+ 41 ans après sa récupération, la province de Oued Eddahab, érigée en région économique prospère +

Aujourd’hui, 41 ans après sa récupération, la province de Oued Eddahab, érigée en région économique, vit au rythme d’un processus de développement important et soutenu, marqué par la réalisation d’importantes infrastructures et de grands projets d’envergure, en harmonie avec la vision ambitieuse du Roi Mohammed VI de faire de cette région un pôle économique pionnier à l’échelle nationale et régionale et un pont entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne, en consacrant un nouveau modèle de développement qui repose sur huit programmes visant la consolidation du moteur de développement, l’accompagnement des secteurs de production et l’intégration des entreprises au sein du tissu économique.

Nombreux sont les secteurs à portée stratégique qui sont ciblés dans le cadre de cette feuille de route, couvrant notamment l’industrie, l’agriculture, la pêche maritime, le développement de l’éco-tourisme, la santé, la formation, l’éducation et le transport.

De même, l’ouverture de plusieurs consulats africains dernièrement à Dakhla et Laâyoune constitue certainement un événement diplomatique de grande importance au service de la cause nationale qui illustre un fort mouvement de solidarité et de soutien de la communauté internationale à la position du Maroc, en particulier au sein de la famille africaine.

La commémoration de la récupération de la province de Oued Eddahab est une occasion de renforcer la mobilisation pour préserver l’unité du Royaume, de se remémorer les valeurs nationales et d’aller de l’avant dans le processus d’édification et de développement économique dans les différents domaines. (MAP)

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.