Phénomène de société. Au Maroc, de plus en plus de citoyens se tournent vers le covoiturage pour leurs voyages en raison du renforcement des contrôles sur les routes des moyens de transport en commun dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie du Covid-19 et aussi comme alternative aux voyages fatigants par autocars.

Les réseaux sociaux regorgent ainsi de plus en plus de demandes et d’offres de covoiturage au cours de cette période en raison de l’Aïd Al Adha et des vacances d’été.

En vogue depuis quelques années en Europe, y compris pour les trajets courts comme les déplacements pour rejoindre son lieu de travail, le covoiturage, qui consiste en l’utilisation d’une même voiture particulière par plusieurs personnes effectuant le même trajet.

Cette nouvelle pratique présente plusieurs avantages, notamment, le partage des frais de transport. Il est même encouragé en ce sens qu’il permet d’alléger le trafic routier et de lutter contre la pollution atmosphérique.

+ Les jeunes ne supportent plus les voyages fatigants à bord des autocars +

Selon Hespress, au Maroc, le covoiturage est le mode de plus en plus préféré surtout des jeunes qui ne supportent pas les voyages fatigants à bord des autocars, dont les prix flambent en été et pendant les périodes de fêtes, ou les retards des trains.

Bouazza Kherrati, président de la Fédération marocaine des droits du consommateur, a indiqué au site arabophone Hespress.com, que l’idée du covoiturage a été introduit de France par les habitants de la région de Souss en réponse à l’anarchie que connaît le secteur des transports publics.

Il a ajouté que ce mode de transport est beaucoup plus attrayant, attirant l’attention, cependant, de ceux qui choisissent le covoiturage de prendre les précautions nécessaires de lutte contre la pandémie de Covid-19, souligne Hespress.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.