Échec et mat à la contrebande et à l’exploitation des «femmes-mulets de Ceuta ». Ainsi, les autorités marocaines ont pris une série de mesures pour lutter contre la contrebande dont principalement la création d’une zone franche au nord du Royaume près de la ville occupée de Ceuta.

Selon le site marocain anglophone « The North Africa Post », des travaux sont déjà en cours pour construire la nouvelle zone franche, qui offrira une meilleure situation aux commerçants des villes voisines de Ceuta et leur permettra de sortir de la vulnérabilité induite par la contrebande.

La peur de l’épidémie du coronavirus a déjà poussé les autorités marocaines à fermer les frontières avec les enclaves de Ceuta et Melilla, une décision qui a irrité le gouverneur d’extrême droite de la ville de Ceuta dont l’économie devrait baisser de 40% cette année.

+ Des milliards de dirhams changent de mains entre contrebandiers chaque année +

La nouvelle zone franche est de nature à créer des emplois, à attirer des investissements et à aider les commerçants à sortir de l’économie informelle qui les prive, eux et leurs travailleurs, de la couverture sociale.

Le projet, dont le coût est estimé à 200 millions de dirhams, sera financé par le ministère de l’intérieur, la région de Tanger, le ministère du commerce et l’agence de développement des provinces du Nord.

Les économie de Ceuta et Melilla reposent depuis des décennies essentiellement des marchandises chargés sur le dos des femmes pauvres de la région, appelées « les mulets ».

Elles faisaient la queue tous les jours aux postes frontaliers de Ceuta et de l’autre enclave de Melilla pour y entrer et en sortir le dos chargé des denrées alimentaires et de nombreux autres articles destinés au marché noir marocain.

En chiffres, à cause de cette contrebande, l’économie marocaine perd jusqu’à 12,5 milliards de dirhams par an alors que l’Espagne en tire 700 millions d’euros de profits.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.