Scandale. Le président américain Donald Trump a dissuadé en juin 2017 le roi Salman Ben Abdelaziz d’Arabie Saoudite d’envahir le Qatar, selon le Foreign Policy.

« Lors d’un entretien téléphonique, le 6 juin 2017, avec le roi saoudien Salman, le président américain Donald Trump a fermement rejeté une proposition saoudienne d’envahir le Qatar » avant de demander, « peu de temps après, une médiation koweïtienne dans le but de résoudre le conflit au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG) », a rapporté, jeudi dernier, le magazine américain « Foreign Policy ».

Pour rappel, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l’Egypte ont rompu, en juin 2017, leurs liens avec le Qatar, accusé de soutenir des mouvements islamistes et de se rapprocher de l’Iran, principal rival régional de Ryad.

Ces pays ont imposé un embargo à Doha, entraînant notamment la fermeture des frontières terrestres, l’interdiction de l’accès à leur espace aérien et la suspension des échanges commerciaux.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.