Décisions. Le jeudi 6 août 2020 à 12h, le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa neuvième réunion de travail. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la continuité des travaux ayant pour but de prendre des mesures, à caractère transverse et immédiat, permettant d’accompagner les entreprises en difficulté et d’anticiper les répercussions sociales et économiques directes et indirectes de la crise sanitaire sur l’économie nationale, selon un communiqué dont Article19.ma a reçu une copie.

« Cette réunion avait pour objectif de mobiliser les acteurs concernés pour mettre en œuvre de façon diligente les Hautes Instructions Royales prononcées à l’occasion du 21èmeanniversaire de la Fête du Trône. Sa Majesté Le Roi ayant appelé, dans Son discours, l’Etat et les différents acteurs à initier et mettre en œuvre un plan ambitieux de relance économique post-crise pour permettre aux secteurs de production de se remettre d’aplomb et d’accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenus », précise le communiqué.

Après un échange ayant passé en revue les mesures prises lors de la première phase de gestion de la crise dans le but de soutenir les entreprises et les ménages qui ont perdu leurs revenus et d’atténuer le choc induit par le confinement sanitaire, le CVE a examiné l’évolution de la situation économique et financière nationale au cours des derniers mois, en s’appuyant sur une série d’indicateurs conjoncturels. Les tendances observées font apparaitre des signes de reprise graduelle dans plusieurs branches d’activité, avec, toutefois, une persistance des tensions récessives dans certains secteurs fortement sensibles dont le tourisme.

A l’issue de cette réunion, les mesures prises ont été traduites par la signature d’un «Pacte pour la relance économique et l’emploi». Ce pacte formalise l’engagement commun et partagé par l’Etat, représenté par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, et le secteur privé, représenté par la CGEM et le GPBM, autour des objectifs suivants :

▪ Relancer la dynamique économique ;
▪ Sauvegarder et promouvoir l’emploi et préserver la santé des travailleurs ;
▪ Accélérer le processus de formalisation de l’économie ;
▪ Promouvoir la bonne gouvernance.

Parallèlement aux mesures prévues dans ce pacte, communes à tous les secteurs, d’autres mesures spécifiques à certains secteurs fortement impactés par la crise seront déployées moyennant des conventions devant être conclus par l’Etat avec les représentants des secteurs concernés.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la signature du contrat-programme pour la relance du secteur touristique en phase post Covid19, couvrant la période 2020-2022. Ce contrat a été conclu entre l’Etat, représenté par le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, la Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale et le Ministre du Travail et de l’Insertion Professionnelle, et le secteur privé, représenté par le président du GPBM et le président de la Confédération Nationale du Tourisme. Ce contrat-programme qui comprend un ensemble de mesures d’accompagnement en faveur de ce secteur clé de l’économie nationale, ambitionne de donner une impulsion forte au secteur et d’insuffler une nouvelle dynamique pour accompagner sa relance, sa transformation et la diversification de sa chaine de valeur, à travers trois objectifs majeurs :

▪ Préserver le tissu économique et l’emploi ;
▪ Accélérer la phase de redémarrage ;
▪ Poser les bases d’une transformation durable du secteur.

Il convient de souligner enfin que le pilotage du Pacte pour la relance économique et l’emploi et du Contrat-programme du secteur touristique en phase post Covid-19 sera assuré par des instances de gouvernance dédiées, moyennant des mécanismes appropriés pour le suivi de leur mise en œuvre, ajoute le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.