Une histoire à dormir debout. Au Maroc, afin d’éviter les tracasseries bureaucratiques d’une clinique privée à Casablanca où elle serait opérée, une patiente a été contrainte de se rendre à sa banque allongée sur une civière d’ambulance pour retirer une somme d’argent afin de payer les frais de chirurgie.

Selon la BBC Arabic, relayée par le Middle East Monitor, une vidéo choquante circule sur le web montrant la bonne femme sur une civière devant l’entrée de la banque alors qu’une employée l’aidait à signer des papiers afin de retirer de l’argent de son compte.

Les proches de la patiente ont indiqué que l’hôpital avait insisté pour qu’elle soit emmenée à la banque pour régler tout d’abord les frais de son opération chirurgicale.

Pour rappel, le Maroc a un système de santé à deux niveaux, l’un public et universel et l’autre privé, quoique le système de santé public ait été décrit par un blogueur comme étant « pitoyable », souligne le Monitor.

En mai, en plein milieu de la pandémie de Covid-19, il a été annoncé une aide de 118 millions de dollars de l’Union Européenne au secteur marocain de la santé, et ce, afin d’accompagner la mise niveau et la modernisation du secteur, selon la même source.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. C est le sommum de la cupidité et du matérialisme de certains corps de metiers depourvus de scrupules Au fond,ce comportement signifie l absence totale de confiance,l absence de conscience professionnelle,l esprit malsain qui envisage la possibilité de décès du malade alors qu il n a pas payé ,et l acquittement deviendrait alors improbable,car on n achete pas la mort .Les scadales moraux et cupides sont legion dans ces circonstances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.