Prise de position de l’opposition. Le bureau politique du Parti authenticité et modernité (PAM) a dénoncé le caractère hâtif de la décision du gouvernement d’interdire les déplacements de et vers 8 grandes villes du pays.

« Cette décision hâtive a provoqué un choc violent parmi des millions de citoyennes et de citoyens et des dégâts » à cause du délai très court laissé pour sa mise en oeuvre, a souligné le bureau du PAM dans un communiqué parvenu à article19.ma, relevant que cette décision confirme « la gestion confuse » de la crise sanitaire par le gouvernement.

« Au moment où les autorités de notre pays ont réussi à faire face à la pandémie tout au long de la période de confinement grâce aux décisions stratégiques proactives de SM et à l’implication des citoyennes et des citoyens en faisant preuve de patriotisme et de responsabilité, le gouvernement a porté atteinte à ces efforts et à leurs effets sur les citoyennes et les citoyens, en raison de ses politiques confuses » concernant notamment la levée du confinement, a ajouté le parti du tracteur rappelant qu’il y a un mois, il a attiré l’attention sur cette confusion à travers une question au chef du gouvernement lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale de l’exécutif.

« C’est ce qui nous a poussé à retirer le soutien politique que nous avons accordé au gouvernement tout au long de la période du confinement », souligne le PAM pour qui « il est clair qu’il s’agit d’un gouvernement sans boussole qui, au lieu de capitaliser sur l’unité nationale », il sème la confusion.

+ Les décisions confuses du gouvernement dans sa gestion des mesures préventives… +

Le PAM, « soucieux de la sécurité sanitaire des citoyens », refuse que ces derniers soient traités « sans considération » et rejette « le langage des menaces » du gouvernement qui leur impute l’entière responsabilité de la recrudescence de la pandémie dans le pays.

Il dénonce également « les décisions confuses du gouvernement dans sa gestion des mesures préventives, parfois en levant le confinement et en invitant les citoyens à encourager le tourisme intérieur, et puis quelques heures après en leur imposant un blocus total ».

Le bureau politique du tracteur tient « le gouvernement pour responsable des diverses répercussions négatives, des dangers, et de la terreur vécus par les citoyennes et les citoyens hier (dimanche) sur les routes du Royaume pour échapper à la décision hâtive du gouvernement ».

Il exprime son rejet de « la logique de punition collective du peuple marocain au lieu de déterminer avec précision les responsabilités et partant la reddition des comptes ».

« Nous soulignons que l’absence d’une approche participative et globale dans la prise des décisions et la prise en compte de la seule dimension sanitaire sont de nature à causer de nombreux dégâts aux plans psychologiques, économiques, sociaux, et même en vies », relève le bureau politique du PAM, exhortant le gouvernement à « améliorer son plan de communication afin d’éclairer l’opinion publique, de préserver et de renforcer la stabilité et la paix sociales ».

 

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.