A Marrakech, la justice a été peu clémente. Mme Rabîaa, une des protestataires contre les coupure d’eau potable dont souffre régulièrement Douar Haha, dans la région de la ville ocre, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis.

Mme Rabîaa a été relâchée cette semaine après avoir passé 15 jours en détention préventive, a rapporté mercredi le site arabophone Alyaoum24.

Selon la section de l’Association marocaine des droits de l’hommes (AMDH) à Marrakech, citée par alyaoum24, la mise en cause, qui a été arrêtée le 13 juillet courant, était poursuivie pour « humiliation d’un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, suite à une plainte déposée à son encontre par l’arrondissement de Menara de Marrakech, souligne la même source.

L’ONG a appelé à garantir le droit des habitants à manifester pacifiquement, à répondre à leurs revendications par le dialogue et à garantir leur droit à l’eau potable et à un logement décent dans la dignité, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.