Le fonds monétaire international vient de publier son rapport semestriel sur les perspectives économiques en Afrique du nord et au moyen orient.  Le FMI a réduit ses prévisions de croissance du Maroc à 3,5% en 2014, contre 3,9 % prévues en juillet dernier.

 

Le FMI a, selon Reuters, réduit ses prévisions de croissance du Maroc, à 3,5% en 2014, contre 3,9 % prévues par lui en juillet dernier. La croissance du PIB marocain en 2015 serait, alors,  réduite à de 4,7%, contre 4,9 % précédemment prévue par le FMI en juillet.

Malgré cette réduction de prévision de croissance en baisse, le Maroc a, selon la même source, réussi « la mise en œuvre de ses réformes structurelles, ce qui commence à porter ses fruits. Ainsi, la croissance devrait s’accélérer à partir de 2015. L’investissement privé devrait se renforcer avec l’accroissement de l’indice de confiance, la hausse des recettes du tourisme et la performance allant se consolidant des exportations. »

Par ailleurs, le FMI a imputé ses prévisions en baisse des croissances économiques pour la région MENA à laquelle sont rattachés l’Afghanistan et le Pakistan, à une somme de facteurs qui coïncident dans le cadre d’un concours de circonstances négatives.

Article19

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.