Un constat de fait. Au Maroc, les deux-tiers des actifs occupés (66,2%) ont dû arrêter temporairement leur activité durant la période du confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette proportion atteint 68,2% parmi les citadins et 63,1% chez les ruraux, 88% parmi les artisans et ouvriers qualifiés et 79% les manœuvres non agricoles, précise le HCP qui vient de publier une note sur les répercussions du covid-19 sur la situation économique des ménages – 2ème panel de l’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages.

Les catégories les plus touchées sont, selon le statut professionnel, les indépendants et les employeurs, avec 74%, et les salariés (65%), selon le secteur d’activité, les actifs exerçant dans le Bâtiment et travaux publics (84%) et l’industrie (75%) et, selon la classe sociale, 72% parmi les actifs occupés relevant des 40% de la population la plus modeste contre 47% parmi ceux appartenant aux 20% les plus aisés, relève la même source.

En outre, ladite note fait savoir que plus de la moitié des ménages (58%) ont au moins un membre ayant dû arrêter temporairement de travailler suite au confinement, 56% en milieu urbain et 62% en milieu rural.

Elle indique également que parmi les actifs occupés ayant dû arrêter de travailler suite au confinement, plus de la moitié (53%) sont toujours en situation d’arrêt de travail, le tiers (36%) ont repris leur activité alors que 11% sont soit à la recherche d’un nouvel emploi soit en situation d’inactivité.

+ Appréhender l’évolution des comportements socioéconomiques et préventifs face à cette pandémie et à évaluer ses impacts +

La reprise de l’activité est observée parmi les citadins (39%) plus que chez les ruraux (31%). Ces derniers ont basculé vers le chômage ou l’inactivité plus que les citadins, respectivement 17,4% contre 7%, fait observer le HCP, ajoutant que 31% des femmes en situation d’arrêt de travail ont repris leur activité et 22% sont tombées en chômage ou dans l’inactivité.

Selon la classe sociale, 31% des personnes parmi les 40% de la population la plus modeste ayant arrêté temporairement leur activité ont repris leur emploi . Cette proportion atteint 44% parmi les 20% les plus aisés.

La part des personnes ayant repris leur emploi après un arrêt temporaire, suite au confinement, est de 33% dans le secteur BTP, 32% au niveau de l’agriculture, 34% au niveau des services, 41% dans le commerce et 44% dans l’industrie.

L’objectif principal de ce panel, mené par le HCP du 15 au 24 juin dernier auprès d’un échantillon représentatif de 2.169 ménages, consiste à appréhender l’évolution des comportements socioéconomiques et préventifs face à cette pandémie et à évaluer ses impacts sur les différentes couches de la population marocaine en termes d’accès aux produits de base, à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi et au revenu.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.