Patriotisme. Lors d’une cérémonie le weekend dernier, en l’honneur des premiers élèves du lycée de la bande de Gaza, la jeune palestinienne Salwa Muhammad Shaath a été incapable de retenir ses larmes quand elle a entendu le nom de son père décédé en martyr.

La jeune fille a tenté en vain de cacher son chagrin et sa tristesse derrière le drapeau palestinien. Et n’ayant aucune épaule sur laquelle pleurer, elle sèche ses larmes et se ressaisit en serrant très fort l’étendard national.

Les médias sur place, qui ont publié les photos de ce moment émouvant, ont provoqué une vague de soutien sans précédent sur les réseaux sociaux, selon le média palestinien Royanews.tv.

Le père de la jeune Salwa, Muhammad Abdel Hamid Shaath, était un ancien commandant de l’unité d’industrialisation militaire de Saraya Al-Qods. Il est mort en 2014 lors des combats de Gaza qui ont opposé les unités palestiniennes à l’armée d’invasion israélienne.

Sur Twitter, un internaute a exprimé sa solidarité avec la fillette, lui conseillant de ne pas être triste, mais « fière de son père », et que tous les palestiniens sont « ses parents ».

Mais en se mettant dans la peau de la jeune fille, rien ne peut remplacer l’amour d’un père qui a disparu à jamais.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.