Chasse aux sorcières. En Algérie, la justice a eu la main lourde. Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, deux anciens premiers ministres, ont été condamnés par un tribunal d’Alger, ce mercredi, à 15 et 12 ans de prison ferme respectivement, a rapporté l’agence officielle APS.

Montrés du doigt lors des manifs de rue en avril 2019, ces deux membres du sérail de l’ère Bouteflika, ont été jugés avec d’autres ex-hauts dirigeants politiques, des patrons de l’industrie et riches hommes d’affaires en Algérie.

L’ancien, ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb, en fuite à l’étranger, a lui été condamné à 20 ans de prison par contumace, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.