Sonnette d’alarme. Le délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a exprimé son « mécontentement » à propos de la situation matérielle et morale du personnel pénitentiaire notamment en ces moments difficiles de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

« Je me dois de saluer les députés pour leur interaction positive avec la réalité du personnel pénitentiaire… C’est injuste. Ce que le personnel pénitentiaire subit est une injustice, non pas au niveau du traitement social, du salaire, des promotions ou à d’autres niveaux », a souligné Tamek en réponse, mercredi, aux membres de la commission de la justice à la Chambre des représentants lors de la discussion du rapport de la mission de visites aux prisons.

Le responsable, dont les propos ont été relayés par alyaoum24.com, a ajouté que « dans le cadre de la révision de la loi de finances, le chef du gouvernement a écrit à tout le monde pour l’inviter à assister à une réunion au ministère des Finances » mais a exclu son département.

« Bien sûre, la délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion n’est pas concernée par l’exception, franchement j’ai ressenti l’injustice, parce que les gens ont non seulement travaillé pendant les trois mois, mais aussi au-delà de leurs capacités ».

+ En toute honnêteté, nous ressentons de l’injustice +

Et de poursuivre: « j’ai appelé le chef du gouvernement et je lui ai dit est-ce que nous ne sommes pas une institution sécuritaire. Il a été vraiment surpris et m’a dit que personne n’avait attiré son attention sur la question, mais hier nous avons reçu un autre message similaire, ce qui signifie que nous devons à chaque fois rappeler qui nous sommes, en avons-nous besoin? ».

Tamek a également ajouté que « le problème est sur la table, soit nous le prenons au sérieux, soit nous le laissons tomber. En toute honnêteté, nous ressentons de l’injustice, et je le ressens personnellement, parce que nous nous battons dans le vide…j’ai envoyé des centaines de messages à l’ancien et à l’actuel chef du gouvernement ».

Il faut crier haut et fort pour qu’on puisse vous entendre, dit-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.