Islamophobie. Au Minnesota, une jeune musulmane américaine voilée a commandé la semaine dernière une boisson chez Starbucks comme tout le monde, mais à la réception, elle a été choquée en découvrant que son gobelet a été marqué ISIS (Daech) au lieu de son prénom Aisha.

Outrée, la jeune femme de 19 ans exigea de voir immédiatement le directeur de l’établissement pour porter plainte contre le geste discriminatoire de la serveuse en service. Malheureusement, ce dernier a vite pris position en faveur de son employée en affirmant que les membres du staff de Starbucks « se trompent souvent de nom », ont rapporté les médias locaux.

De son côté, au lieu de reconnaître sa faute et de s’excuser, la serveuse par qui le scandale est arrivé, s’est plutôt justifiée en prétendant qu’en prenant la commande elle « n’avait pas entendu le nom de la cliente car celle-ci portait un hijab et un masque de protection ».

+ Le mot (ISIS) détruit la réputation des musulmans dans le monde entier+

Malgré des excuses de forme de la part de l’établissement, l’offre d’une nouvelle boisson et une carte cadeaux de 25 dollars, Aisha n’a pas pu avalé « la couleuvre du mépris » et a décidé de porter plainte contre Starbucks pour « discrimination religieuse », affirme-t-on.

Lors d’une conférence de presse dans les bureaux du « Minnesota chapter of the Council on American-Islamic Relations (CAIR-MN) », Aishah a d’énoncé l’insulte dont elle a fait l’objet chez Starbucks et expliqué qu’elle s’était sentie « humiliée et rabaissée… ».

« Ce mot (ISIS) détruit la réputation des musulmans dans le monde entier », s’est-elle indignée, dans une allusion aux crimes horribles commis par les terroristes islamistes de Daech un peu partout dans le monde.

Et d’ajouter : « Je ne peux pas croire qu’à notre époque ceci puisse être considéré comme acceptable», a rapporté la chaîne américaine CNN, citant la jeune Aishah.

Le Conseil des relations américano-islamiques, CAIR-MN, a réitéré son soutien à la jeune Aishah et exige le licenciement de la serveuse et du responsable de l’établissement.

Une histoire qui intervient quelques semaines après le grave incident raciste qui a causé la mort de l’afro-américain George Floyd. D’ailleurs, un sit-in devant le café Starbucks est prévu jusqu’à ce que justice soit faite, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.