Malaise. Les habitants de la ville de Nador, particulièrement ceux des quartiers avoisinant la corniche, ne sont pas au bout de leur peine avec l’invasion des moustiques en ces temps de canicule.

Il faut rappeler que les autorités de la ville avaient déjà traité avec des pesticides les foyers de moustiques, mais malheureusement le nombre de ces insectes ne cessent d’augmenter, en raison notamment des eaux stagnantes dans de nombreuses zones et des eaux usées qui se déversent dans la lagune de Marchica, selon le site arabophone Hespress.com

Kamal Chillah, un acteur associatif et un des résidents du quartier touché de « Chaala », a indiqué que « les moustiques se cessent de se reproduire dans un certain nombre de foyers, principalement dans la lagune de Marchica à cause de la pollution produite par les eaux usées qui s’y déversent », selon la même source

“Les moustiques continuent à se reproduire en grand nombre, malgré la pulvérisation de pesticides », note-t-il, soulignant « la nécessité de débarrasser Nador de certains points noirs qui sont la source de ce problème surtout dans les quartiers de Chaala et de Bouaroura qui sont marginalisés ».

+ Bientôt, la commune viendra à bout de ces insectes +

De son côté, Rafik Majit, maire de Nador, a indiqué que le conseil de la ville a mis en place une cellule chargée de la lutte contre les moustiques.

Et de souligner que « la multiplication de ces insectes est due à la présence de deux fuites des eaux usées dans le quartier des aéroports dont une a été récemment réparées par le Conseil de la ville alors que les travaux sont en cours pour réparer l’autre ».

Par ailleurs, il a affirmé que le nombre de moustiques aurait beaucoup diminué au cours des deux derniers jours, assurant que la commune viendra à bout de ces insectes dans les prochains jours, précise la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.