Crime passionnel ? Les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Guelmim ont procédé, mercredi après-midi, à l’interpellation d’un militaire à la retraite âgé de 56 ans, présumé impliqué dans une affaire d’homicide volontaire de son épouse âgée de 37 ans.

Les services de sûreté à Guelmim avaient entamé, mardi, les procédures d’examen du cadavre d’une femme à l’intérieur de son domicile, portant des marques apparentes de violences à l’aide d’un outil contondant, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

+ Mobile du crime: probablement lié à des problèmes familiaux +

Les recherches et investigations menées par les éléments de la police judiciaire ont révélé l’implication présumée du mari de la victime dans la commission de ces actes criminels, ajoute la même source, notant que le suspect avait pris la fuite après la perpétration de son forfait.

Les procédures d’enquête et d’investigation ont permis de déterminer le lieu où se trouve le suspect et de l’interpeller, relève la même source, ajoutant que les motifs de ce crime sont probablement liés à des problèmes familiaux en cours d’identification grâce aux procédures de l’enquête.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire criminelle, conclut la DGSN.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.