Jadis « clean », Laâyoune est-elle devenue une plaque tournante des stupéfiants? Une grande quantité de drogue, dont 12 tonnes de haschich, et de produits illicites et de contrebande a été officiellement incinérée mercredi à Laâyoune, a rapporté la MAP.

Outre le haschich, les produits incinérés concernent 36 kg de kif, 236 litres de l’eau de vie, 29 narguilés ainsi que des cigarettes et boissons alcoolisées de contrebande et des produits psychotropes.

Ces produits, qui ont été saisis au cours des derniers mois par les différents services de sécurité de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, ont été détruits en présence des représentants des autorités locales et des différents services de sécurité, sous le contrôle du parquet compétent.

+ Une grande collaboration entre les différents services de sécurité dans la lutte contre les trafiquants +

Dans une déclaration à la presse, le substitut du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Laâyoune, Abdeslam Badou a indiqué que la destruction de cette importante quantité de produits prohibés s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de sécurité en vue de lutter contre les différentes formes du crime et de trafic de drogue.

L’ordonnateur adjoint à la délégation interprovinciale des douanes et impôts indirects de Laâyoune, Yahya Bouamatou a souligné de son côté que ces produits nocifs, saisis par les services de douane, de la gendarmerie royale et de la police nationale, représentent un grand danger pour la santé des citoyens et la stabilité de la société.

Il a salué, à cette occasion, la grande collaboration entre les différents services de sécurité pour lutter contre les trafics illicites et le crime organisé.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.