Chasse aux sorcières et show politico-médiatique se poursuivent en Algérie. Autorisé par un juge, l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia a pris part à l’enterrement de son frère, décédé suite une crise cardiaque cardiaque. Sauf qu’il avait les mains menottées et bien encadré par un service de sécurité en tenues vert olive flambant neuves.

Aux obsèques dans un cimetière d’Alger lundi 22 juin, Ouyahia, qui purge une peine de 15 ans pour « corruption » et « abus de pouvoir » est apparu devant les caméras des photo-reporters menotté et entouré d’une escouade de gendarmes d’élite.

Les images chocs de l’homme fort de l’ère Bouteflika continue à enflammer la Toile et une controverse s’est déclenchée sur la façon dont Ouyahia a été traité par les nouveaux décideurs à Alger.

Une histoire typiquement algéro-algérienne…

وصول احمد اويحي الان الى مقبرة قريدي لحضور جنازة شقيقه العيفة

وصول احمد اويحي الان الى مقبرة قريدي لحضور جنازة شقيقه العيفة

Publiée par ‎الحراك‎ sur Lundi 22 juin 2020

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.