On aura tout vu dans ce bas monde. Au moment où l’économie nippone montre des signes d’une reprise progressive, suite à la crise du Covid-19, un fabricant de kimonos japonais « Otozuki » s’est associé avec une entreprise, gérant plusieurs clubs dans la préfecture de Yamagata, pour créer un nouveau type de masque adapté aux hôtesses, plus confortable et séduisant.

La préfecture de Yamagata est une région montagneuse située à 400 kms au nord-ouest de Tokyo.

Inspiré du voile des danseuses orientales, le « Face Veil » est composé de trois bandes de tissu en forme de rideau. Tout en créant une « atmosphère de séduction », il protège le bas du visage et permet aussi à son utilisatrice la dégustation de nourriture et de boissons, selon l’agence nipponne Kyodo News.

Les utilisatrices de cet accessoire peuvent manger et boire à leur aise, il suffit de lever le tissu central, conçu plus épais.

Le voile made-in-Japan, qui marque un réel succès, est disponible en vente sur Internet, en plusieurs couleurs et matières. Le prix varie entre 2,200 yen (200 dirhams) and 3,850 yen (350 dirhams).

Le « Face Veil » est également pratique pour les personnes dont la peau du visage est sensible. Kyodo souligne par ailleurs, que ce voile anti-Covid-19 serait  aussi « très pratique aux musiciens ».

Comment et pourquoi? C’est toute une autre histoire.

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.