Le Rayess Melhem Zein a créé une ambiance festive et joviale, mercredi soir sur la Scène Nahda à Rabat, dans le cadre du 14-ème festival Mawazine Rythmes du monde (29 mai-6 juin), faisant vibrer le public rbati aux rythmes de la Dabka libanaise.

Pour le bonheur du public marocain, l’artiste libanais n’a pas hésité à reprendre les belles chansons de sa carrière, en particulier « Alawah », très demandée par la foule.

L’artiste libanais a fait montre d’une capacité inégalée d’emporter, dans un univers fantastique, un public qui s’est transformé en une gigantesque troupe cantatrice pour chanter en chœur les refrains de certains de ses titres les plus en vogue, entre autres, « Ya Sghiri », « Ghibi Ya Shams » « Badi Hibik », et « Inti mchiti ».

Melhem Zein avait annoncé lors d’une conférence de presse avant son concert, qu’il projetait de produire deux chansons avec Tamer Hosny et Kadem Saher.

« Ces projets artistiques seront la consécration d’une amitié étroite qui me lie avec ces deux artistes chanteurs-compositeurs » arabes, avait-il dit.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.