Une première aux États Unis. En marge d’une prière à la mémoire de George Floyd, organisée le weekend dernier par des prêtres de Caroline du Nord, des policiers blancs et des membres de la communauté religieuse « Legacy Church Center » à Cary, ont lavé, en public, les pieds d’afro-américaines, afin de demander pardon à Dieu pour le racisme que subit leur communauté.

Des images qui sortent de l’ordinaire ont vite soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Si certains ont fait le focus sur le « non-respect » flagrant des gestes barrières en pleine pandémie, d’autres ont par contre estimé que « c’est ainsi que commence la guérison raciale », ou « une démonstration puissante de ce à quoi ressemble la réconciliation », a rapporté Sputnik News.

Un des organisateurs a expliqué sur la séquence vidéo que le lavage des pieds est un geste qui fait référence à Jésus nettoyant les pieds de ses disciples en signe «d’humilité et d’amour », selon la même source.

Les manifestations contre le racisme et les violences policières se poursuivent depuis plus d’une semaine aux USA et à travers le globe, tandis que la pandémie liée au Covid-19 s’aggrave faisant 136 000 nouveaux cas dans le monde, le chiffre le plus élevée en une journée, a déclaré le patron de l’OMS.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.