Le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar déplore le fait que le festival Mawazine soit résumé aux « jambes de Jennifer Lopez ».

Lors d’une émission sur la chaîne Al Aoula, le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar est revenu sur la polémique autour de la diffusion du concert de la chanteuse américaine Jennifer Lopez. « Nous sommes parmi les pays où les personnes peuvent sortir, en compagnie de leurs familles, pour assister à un concert et rentrer après minuit sans qu’il y ait de menace de viol ou de vol. C’est bien dommage qu’un festival qui regroupe cinq scènes soit résumé aux jambes de Jennifer Lopez », explique Lachgar.

Lors de son intervention, Driss Lachgar s’est encore une fois attaqué au gouvernement, qu’il qualifie « d’anormal » dans la mesure où ses ministres ne seraient pas parvenus à adopter une position commune par rapport à cette polémique, a-t-il critiqué, sans donner pour autant d’exemple.

Article19.ma/Telquel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.