Clarification. La décision de la Direction générale de l’aviation civile du Maroc (DGACM) de reprendre les vols internationaux à partir du 15 juin n’est qu’une « mesure technique et commerciale » qui ne concerne pas les vols commerciaux nationaux et internationaux de passagers.

« La Direction de l’aviation civile avait préalablement fixé la date pour la reprise des vols au 31 mai et auparavant au 20 avril, mais il s’agit uniquement d’une mesure technique et commerciale virtuelle liée au système informatique du trafic au niveau de l’espace aérien marocain », a rapporté mercredi, le site arabophone Hespress.com, citant la DGACM.

La même source a rappelé que ce n’est pas la première fois qu’un communiqué de la Direction de l’aviation civile crée la confusion, notamment parmi les Marocains bloqués à l’étranger ou les Marocains résidants à l’étranger qui attendent de rejoindre les pays d’accueil.

Une source à la direction de l’aviation civile a souligné que la décision de reprendre les vols internes ou internationaux de passagers relève des plus hautes autorités de l’État, ajoutant qu’aucune date n’a encore fixée pour une telle reprise.

La même source a souligné qu’il faudra attendre au moins jusqu’au 20 juillet pour la reprise des vols commerciaux internationaux à cause des incertitudes concernant la situation de l’épidémie au niveau mondial.

Pour rappel, le Maroc a décidé dès le 14 mars dernier de suspendre les vols passagers vers et en provenance de 21 pays et les vols domestiques une semaine plus tard dans le cadre des mesures proactives prises par les autorités marocaines en vue d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

+ France : reprise des vols passagers de de Paris-Orly dès 26 juin … mesures de prévention strictes envisagées +

Par contre, en France, le Groupe ADP a annoncé la reprise des vols commerciaux de passagers à l’aéroport de Paris-Orly dès le vendredi 26 juin 2020. Ces vols étaient suspendus depuis le 31 mars 2020, selon un communiqué rendu public.

La réouverture des installations de Paris-Orly se fera progressivement en accompagnant la demande et en optimisant les infrastructures de l’aéroport. Les opérations débuteront par le secteur Orly 3.

La réouverture effective est conditionnée à la levée des principales restrictions, d’ici à la mi-juin, en particulier de celles qui limitent la capacité des compagnies aériennes à voler au sein de l’espace Schengen.

Toutes les précautions sont prises par Paris Aéroport, en lien avec les compagnies aériennes, pour que les gestes barrières et la distanciation physique soient respectés tout au long du parcours du passager avec entre autres :

  • le port du masque obligatoire ;
  • une signalétique pour faire respecter la distanciation physique ;
  • des distributeurs automatiques de gel hydroalcoolique ;
  • un renforcement des procédures de désinfection et nettoyage avec un produit virucide ;
  • une adaptation des procédures au contrôle de sûreté pour limiter les contacts physiques.

Orly 3 sera équipé dès le 26 juin de caméras thermiques afin que les passagers puissent bénéficier à leur arrivée à Paris d’une prise de température et être orientés, le cas échéant et s’ils le souhaitent, vers une prise en charge médicale à l’aéroport.
À cela s’ajoutent des modalités de contrôles au départ, déployées par les compagnies aériennes comme par exemple la prise de température à l’embarquement, et la déclaration d’absence de symptômes du Covid-19.

Augustin de Romanet, Président-Directeur général du Groupe ADP, a déclaré : « En anticipant cette décision de réouverture de Paris-Orly, le Groupe ADP souhaite favoriser la reprise aussi rapide que possible de la connectivité, du tourisme et de l’activité économique. Il travaille à préparer cette réouverture dans des conditions sanitaires optimales », ajoute le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.